1) Le stabilisateur :

Très rapidement, le manuel de construction a été abandonné au profit de l'expérience accumulé dans le temps.
Il ne sert qu'en cas de manque de précision du plan, notamment sur la taille des gaguettes.

Il faut en premier lieu réaliser le bord d'attaque en lamellé. Il faut normalement couper une baguette en 3.
Ce n'est pas une bonne idée car sur 3 baguettes, on se retrouve avec deux baguettes coupées à un même endroit.

On recoupe donc un des tiers en deux. Ainsi chaque raccord se trouve en face de deux baguettes non coupées.

ARN_2655

Mise en forme du bord d'attaque en lamellé collé : Il est préférable d'utiliser la colle blanche diluée.
Au préalable, on trempe les baguettes dans de l'eau chaude pour faciliter le cintrage.

ARN_2656

Détail du maintien avec des pinces pour assurer un collage parfait.

ARN_2657

 Il est préférable de rajouter un longeron en pin 5x10 de 40cm comme sur les barons.

ARN_2658

on taille le longeron renfort en biseau pour rendre la rigidité progressive.

ARN_2661

 Collage du centre.

ARN_2663

 Ajustage et collage des baguettes axées au fuselage.

ARN_2667

Il faut ensuite découper et coller les baguettes obliques. Ce sont des baguettes 1/4" sq (c'est à dire 6.4x6.4mm) que l'on doit center en hauteur car elles sont moins épaisses que les autres baguettes du stabilisateur.

ARN_2674

 Un rapide calcul a indiqué de mettre des cales (morceaux de 15/10 glanés dans ma boîte à chutes) sous les obliques au moment du collage.

ARN_2675

Construction des parties mobiles :
En recherchant les pièces, on se rend compte qu'il faut faire des morceaux de contre plaqué "bois cagette" / balsa et les coller bout à bout avec des baguettes en balsa. Ca ne paraît pas bien sérieux. On garde donc l'idée du contre plaqué "bois cagette" / balsa mais en faisant le contour en une seule pièce (sauf le bord d'attaque).

ARN_2678

On compléte les pièces du kit avec des chutes de ctp du kit.

ARN_2679

Voici le résultat du sandwich :

ARN_2681

 On consctruit les deux volets sur le même côté car les plan n'est pas correct. Il y a une différence de 2-3mm entre les deux volets...

ARN_2686

Un premier coup de ponçage. Il faudra encore retravailler le ponçage par la suite.

ARN_2695

Après réflexion, il semble préférable de rajouter un longeron en ayou sur toute la longueur.

ARN_5545

2) La dérive :

On prépare en premier lieu le contour de la dérive. Il faut normalement le réaliser en contre plaquant des morceaux de planche de balsa mais la solution de faire ce contour en lamellé collé a été retenue.

On fait tremper les baguettes de 9.6 cm de 30/10 dans l'eau chaude pour les cintrer plus facilement. On les colle entre elle à la colle blanche.
Ensuite, On les contraint dans la bonne position à l'aide d'aiguilles que l'on plante auparavent sur le contour extérieur de la dérive (une tous les 2-3 cm).
Une fois le laminé placé, On le maintiens avec des aiguilles plantées verticalement, côté l'intérieur.
Comme cela ne suffisait pas pour assurer le maintien des lames de blasa bien plaquées entre elles, On rajoute des pinces de serrage.

Il y a quelques "crocs" qui apparaîssent car l'arrondi est assez serré alors il faut s'arranger pour que les baguettes croquées soient en décalages avec les autres. Ainsi un "croc" est entouré de deux baguettes saines.

Le lamellé est constitué de 4 baguettes de 30/10.

ARN_2673

Voilà le résultat après 3 jours de séchage :

ARN_2682

Collage du bord d'attaque et des nervures horizontales.

ARN_2687

On renforce le BA avec une baguette de samba 5x10 (C'est la baguette foncée) car la baguette du kit était très légère et semblait fragile.

ARN_2688

On termine par la partie fixe, que l'on renforce également avec du samba. Un premier coup de ponçage qu'il faudra retravailler ultérieurement.

ARN_2697