C'est parti pour le le début du fuselage !

Je commence par dessiner l'endroit où arrivera le longeron au niveau du stabilisteur. Je ne comprends pas pourquoi ils s'acharnent à affaiblir aux endroits critiques... Je rajouterai une cale sous le stab pour récupérer la bonne incidence... Qui sera, par ailleurs, modidiée de 1.55° car le plan ne serait pas juste.

ARN_3886

Les haubans en bois de la cabane seront prolongé et collés au caisson intérieur du fuselage.

ARN_3887

Je réalise ensuite les longerons du fuselage en collant ensemble 2 baguettes de pin 4x13 pour obtenir du 8x13.

Cela me paraît abérant de laisser du balsa bon marché... Un atterrissage un peu dur ou une ressource un peu prononcée et??? CRAK!
J'ai déjà eu le tour donc je suis très méfiant désormais sur certains points critiques.

Par contre, je suis conscient que je vais prendre du poids.... Il y a 400g de différence... C'est énorme... J'aurais pu ne pas doubler les baguettes et laisser du pin 4x13. Mais c'est fait comme ça donc je continue...

Il faudra que je prenne garde de ne plus trop prendre de poids supplémentaire car avec le Moki (4.3kg) je vais friser les 17-18kg si ça continue... Grrrr...

ARN_3881

ARN_3882

Le longeron suppérieur reste en une seule partie. Je coupe le dessus en biseau pour retrouver l'angle qu'il fait avec le plan puis colle la chute de l'autre côté pour retouver l'épaisseur du longeron.
Il y a deux longerons devant car le moteur étant plus grand, je vais devoir reculer la cloison pare-feu (le Moki fait 215mm de long). Le premier longeron est en balsa et les second en pin.

ARN_3920

Les parties verticales sont réalisées en pin pour la partie avant et en balsa pour la partie arrière.

ARN_3921

ARN_3922

Le longeron est gardé en une seule partie également à l'arrière. Je rajouterai une cale pour retrouver l'incidence du stab.
Par ailleurs, l'incidence du stab sera modifiée selon ce que j'ai pu voir sur certains forum américains.

ARN_3926

Et voilà le treillis terminé.

ARN_3930

Quelques détails :

ARN_3931

ARN_3932

Pour être certain de faire les deux flancs rigoureusement identiques, je protège le premier et je construis le second sur le premier.

ARN_3936

Quelques détails :

ARN_3938

ARN_3943

 

ARN_3945Ca sèche sous charge pour éviter le vrillage. Il retestera le treillies du second côté à poser.

ARN_3940

 Les deux armatures en bois sont terminées et rigoureusement identiques :

ARN_3957

Il faut maintenant coller les flancs en CTP "cagette".

ARN_3964

Je rabote le bout du fuselage pour diminuer l'épaisseur des flancs et ainsi retrouver une largeur égale à l'aipaisseur du volet mobile de la dérive.
(je suis assez content des ajustements ! )

ARN_3973

 

Il faut maintenant réaliser ce que j'appelle le caisson central. C'est en gros un fuselage de baron sur lequel on colle des faux couple pour obtenir la forme du fuselage. Ce caisson est une pièce maîtresse car il maintient les ailes, l'empennage, le moteur et le train d'atterrissage.

Pour commencer je retrace en rouge l'axe du fuselage qui a été déformé avec la copie du plan.

ARN_3979b

2mm de différence par endroit. Ca ne l'aurait pas empêcher de voler mais autant bien faire les choses.

ARN_3979

Je trace précisémnt les repère pour le positionnement des couple sur les flancs

ARN_3982

Je réalise le couple que je nomme F0. Le couple F1 étant reculé à cause de la longueur plus importante du moteur (215mm). Concrètement, je ne retiens que 205 car je prévois de laisser sortir le plateau porte hélice de 10mm. Le couple pare-feu sera donc reculé de 36mm.

ARN_3966

Je trace le centre de chaque couple.

ARN_3984

Un petit montage à blanc.

ARN_3987

ARN_3988

Maintenant il faut travailler sans filet... C'est parti pour le collage!
Je cale correctement les 3 premiers couples en CTP "cagette" que je colle à la cyano (impossible de faire autrement, le calage prend trop de temps...)

ARN_4002

ARN_4011

 ARN_4013

 Je colle une baguette en pin contre le dernier couple à l'époxy 30 minutes.

ARN_4006

Puis je colle les bords arrières des flancs en vérifiant la perpendicularité.... pas si facile...

ARN_4007

Je colle ensuite à la colle blanche les baguettes horizontales (en balsa).

ARN_4016

Il faut ensuite réaliser deux cales en pin de chaque côté du support de train afin qu'il soit prix sur ses deux largeurs entre les couples F0 et F1.

ARN_4019

Je réalise une second traçage en arrière car après reflexion, je vais mettre une cale derrière le moteur pour avoir de l'anticouple et du piqueur.
Je prévois donc 5mm de marge.

ARN_4022

Les traverses qui sont contraintes à des efforts lors du collage sont chevillées (en 3mm) pour éviter des surprises...

ARN_4028

ARN_4028B

Collage des supports de train

ARN_4031

ARN_4035

Mise en place et fixation de la cloison pare feu (F1) à l'époxy 30 minutes.

ARN_4039

ARN_4041

J'ai rajouté un morceau de CTP pour que le couple F1 ne soit pas "dans le vide" à cet endroit...

ARN_4043

Désolé pour les puriste de la construction tout bois... Mais moi je viens de la "VGM" et je ne sais pas faire sans un peu de matière composite ;)*


Je renforce donc les collages de tous les couples avec de la résine/micro ballons. C'est léger et solide.

ARN_4046

ARN_4047

Aux endroits où il y aura une force conséquente, comme sur la cloison pare-feu, je renforce les angles avec deux couches de tissu de verre 160g. Cela remplacera la baguette triangle en balsa...

ARN_4051

Même chose de l'autre côté !

ARN_4052

Au niveaux de la fixation de train, là aussi, j'ai renforcé au tissu de verre.

ARN_4053 

Je me suis cassé les dents sur les incidences car j'ai entendu tout et son contraire.... Mais je me suis arrêté sur une réponse d'un modéliste américain chevronné qui m'a tout expliqué sur le forum "Rcscalebuilder"

Il faut donc procéder de la manière suivante :

- Garder la position de l'aile inférieure comme sur le plan. Cette aile servira de référence.
- Positionner le stabilisateur à 0° par rapport à cette aile. ce qui veut dire de mettre 1.5° de piqueur par rapport à ce qui est annoncé sur la plan (j'abaisse l'arrière).
- Mettre l'aile suppérieure à -1° par rapport à l'aile inférieure. Les ailes sont donc calées en "sifflet", c'est à dire "pincées" sur l'avant.

Je commence donc les mâts en CTP 60/10 aviation (ils font 18mm de large pour le moment).

ARN_4387

Il faudra que je déplace le mât avant sinon la fixation tombera en plein milieu du longeron...

ARN_4401

 

 

ARN_4388

Voilà ce que ça donne avec le 1° négatif par rapport à l'aile basse.

ARN_4403

Je réalise les fixation d'aile haute avec de la cornière d'alu coupée avec les bons angles.

ARN_4408

Je les colles par deux à l'époxy 30 minutes.

ARN_4411

Voilà ce que ça donnera sur les mâts. Ils seront traversés par deux vis M3 pour le maintien sur le mât et une vis M5 pour le maintien sur l'aile.

ARN_4412

Je comble la côte due aux baguettes en pin avec du balsa. Le but est d'assurer un collage des mâts sur toute la longueur

ARN_4419

Montage à blanc :

ARN_4420

 

ARN_4551

Attention de bien faire deux côtés droits et deux côtés gauches...

ARN_4552

J'ai prépercé les pièces en alu, une fois fixé sur la partie centrale suppérieure, je percerai pour garder le bon ajustement

ARN_4555

Je commence par coller un mât sur le fuselage.
Je repére la position précisément.

ARN_4567

Collage à l'époxy 30 minutes.

ARN_4570

On voit les repères de longueur.

ARN_4571

ARN_4573

 Je positionne et fixe provisoirement le mât sur l'autre flanc.

ARN_4621

Je calcule la hauteur de ma cale (120cm du couple avant et h = 21.5 cm)

ARN_4623

Je réalise une cale permettant de m'assurer d'avoir les deux mâts d'un même flanc parallèles et je colle.

ARN_4625

Ensuite j'installe l'aile et je règle les mâts du flanc droit pour que l'aile soit parallèle au plan de travail.
Quand tout est aux "petits oignons", je fixe une baguette devant qui me permettra d'enlever un des mâts pour appliquer la colle sans tout dérégler..


ARN_4627

ARN_4628

Je double les mâts en pin 18x4.

ARN_4683

ARN_4684

J'ai changé mon fusil d'épaule. Je ne vais pas mettre de tétons mais des vis. C'est pour le côté pratique.

Je trace et repère l'angle des cales qui vont recevoir les écrous à griffes. Elles seront réalisées en pin ou en CTP "cagette " pour que les griffes pénétrent facilement dans le bois. Les blocs de maintien, quant à eux, seront réalisés en bois dur.

ARN_4060

ARN_4061

Voilà les blocs taillés sur mesure avec le bois tendre en dessous.

ARN_4057

Ici, l'une des cales de la fixation arrière.

ARN_4059

Collage à l'époxy 30 minutes. Une fois l'aile mise en croix, ces fixations seront chevillés dans le CTP qui les maintien pour accroîte encore la solidité.

 

ARN_4063

ARN_4064

ARN_4065

Je dois rajouter deux blocs de bois contre le ctp du BA. Ils seront traversés par des vis de 5mm.

ARN_4068

Après avoir collé une partie du coffrage du BA en ctp 20/10 aviation, je mets l'avion et l'aile inférieure en croix très précisément.
Une fois le positionnement parfait, je maintiens l'aile fermement avec des serre-joints afin qu'elle ne bouge pas lors du perçage. Je perce à 5mm (diamètre des vis qui vont maintenir l'aile).

ARN_4079

Je colle ensuite des écrous à griffes à l'époxy 30 minutes mélangés à des microballons pour qu'elle soit moins coulante.
Les écrous s'enfoncent correctement car j'avais pris soin de placer du bois tendre en dessous et j'ai repercé en dessous sur la longueur et la largeur de l'encolure des écrous à griffes. Ainsi une simple serrage comme si je fixais l'aile m'a prermis de positionner les écrous. A ce stade je n'enlève toujours pas les serre-joints qui m'assurent du parfait positionnement de l'aile tant que la colle n'est pas polymérisée.

ARN_4071

Comme dirait ma chère et tendre qui passait par là : " tiens ça commence à ressemble à un avion!" ... :-D

ARN_4089

ARN_4092

Petite vue à l'endroit, à l'extérieur, au soleil couchant !

ARN_4075