Avant d'installer le réservoir il faut :

- fixer l'allumage sur sa platine (avec des vis M3 avec du frein-filet).

ARN_1703

ARN_1705

- coller une butée en balsa avec de la mousse.

ARN_1707

ARN_1710

- passer un tuyau de prise d'air.

ARN_1719

ARN_1720

- mettre un point de colle sur les cables du haubanage pour éviter le contact métal-métal.

ARN_1715

- fixer les durites sur le réservoir et sécuriser avec des "colsons".

ARN_1706

Puis placer le réservoir en prenant garde de ne pas pincer les durites.

ARN_1712

ARN_1713

Il reste à concevoir la fixation arrière.
La plus simple étant un élastique (sandow) qui empêchera le réservoir de reculer.Pour cela on effectue deux encoches dans un morceau de ctp 20/10 puis on colle une baguette 4x4 samba qui servira d'anti-retour du sandow (elle est collée derrière, horizontalement, juste sur le rebord). La bande de ctp est collée sur le couple, au-dessous (ou plutôt au dessus) de réservoir. 4 vis assurent le collage.

ARN_1726

Le sandow viendra se loger dans les encoches.

ARN_1725

Sous le réservoir (au-dessus sur la photogrphie), on ploie un plat d'aluminim de 8mm qui sera fixé sur le support de train.

ARN_1731

Voilà le résultat :

ARN_1730

On n'oublie pas de mettre de la mousse sur tous les endroits où le reservoir vient en contact avec le fuselage. Cela évitera au carburant de mousser.

ARN_1732

Après un run de 1 minute, la température monte à 32°C dans le cokpit, il est préférable que l'air chaud ne se balade pas dans le compartiment radio alors on ferme l'arrière du fuselage avec un morceau de diacov.

ARN_2494

Puis on met du vernis chêne clair. On ne le verra pas puisqu'il y aura le pilote devant !

ARN_2500