Une parttie très intéressante car elle va donner le volume au fuselage.

Je colle les couples F1 (le dessus et les côtés) : Je pose le fuselage debout sur le couple F1 (pour moi F0) et je colle les couples à plat.


ARN_4693

Ensuite je colle les couples F3A et F3B à la colle blanche

ARN_4688

ARN_4689

Petite astuce pour plaquer et maintenir le couple en bonne position : je tends un élastique.

ARN_4691

Collage à l'époxy 30 minutes, des couples du dessus (en CTP).

ARN_4698

"Chevillages" de toutes les parties soumises à des contraintes : haubans, cloison pare feu, support de train, fixations d'aile.

ARN_4702

Je décide de renforcer le CTP cagette avec du CTP 20/10 aviation sur les flancs, au niveau des supports de fixation d'aile.

ARN_4706

Je prépare ensuite les haubans des mats de la "cabane". Rien n'est prévu dans le kit à ce niveau.

Ils prévoient à l'origine, de vulgaires croisillons en CAP 1mm dans l'axe des flancs. Le grandeur n'était pas fait comme ça, c'était des haubans qui traversaient le fuselage de part en part.

J'enroule les extrémités avec du fil d'acier 6/10 et je soude à l'étain.

ARN_4711

Je réalise des pièces en acier pour fixer les haubans. Je réalise également des goutières avec du tube laiton coupé en deux pour éviter le cisaillement du cable.

ARN_4713

Voilà ce que ça donne pour le côté droit.

ARN_4736

Fixation à l'intérieur du fuselage.

ARN_4738

ARN_4740

Détail du tendeur.

ARN_4741

Vue de face.

ARN_4746

J'ai calculé pour que la vis de fixation soit traverse le hauban pour assurer la solidité.

ARN_4749

Le côté gauche est fait à l'identique au côté droit.
Le vis des fixations intérieures sont serrées avec du frein-filet moyen et écrou Nylstop. Les vis des chapes sont fixées avec du frein filet fort.

ARN_4755

ARN_4756

ARN_4757

La chape utilisée se trouve dans le commerce, elle possède un axe qui est maintenu avec un serflex. Je ne les utilserai pas.
Je coupe d'abord la chape car elle est trop longue et je reperce à 3mm. J'utilise ensuite des vis M3 à la place des axes d'origine.
L'ouverture de la chape étant trop grande, j'ai réalisé une entretoise en aluminium. Elle est percée puis collée sur la chape.

ARN_4764

Soucieux du refroidissement du moteur, j'ai réalisé des tunnels le long du fuselage afin d'augmenter la surface de sortie d'air.
J'ouvre de manière identique les couples F1 et F2 est je forme du papier Kraft à l'intérieur que je colle à la cyano. J'ajoute une baguette balsa sur le côté pour maintenir le papier bien tendu et éviter le battement.

ARN_4780

 L'air entrera par les ouvertures avant, passera de le tunnel et sera bloqué par le couple F3. Il sera donc obligé de sortir par l'ouverture du pilote.

ARN_4782

Lorsque je fibrerai la face avant, j'enduirai l'intérieur du tunnel à la résine pour le renforcer et pour qu'il résiste aux projections d'huile.

ARN_4783

Je peux maintenant coller les baguettes sur les couples avant. Je remplace deux baguettes initialement en balsa par du samba de même section pour garder de la rigidité lors de la prise en main du fuselage.

ARN_4785

ARN_4786

ARN_4789

Je rajoute de petits morceaux de balsa contre les mâts arrières car la distance entre les couples F2 et F3 est importante et le fuselage risque d'être "mou" à cet endroit.

ARN_4794

Ensuite, il faut ajuster la fameuse baguette triangle qui servira de support à la jonction des coffrages. Je rajoute de la "matière" à l'endroit des mâts.

ARN_4953

Avant de coffrer la partie suppérieure, je réalise le support de réservoir. C'est plus pratique pour manipuler les couples et la colle à l'intérieur...

Le réservoir est un Du-bro de 1200cc. Il a l'avantage d'être rigide, solide et posséde d'origine un bouchon spécial essence. De plus, il a la sortie de réservoir en retrait par rapport à l'extrémité, ce qui empêche les durites de s'écraser contre la cloison pare-feu !
Sans compter qu'il n'est pas cher... alors pour moi, c'est le top du top !!!

ARN_4944

Ce sont deux couples réalisés dans des chutes de CTP du kit. C'est suffisamment solide et léger. Je rajoute une durite de silicone qui servira à amortir certaines fréquences et limitera la formation de bulles.

ARN_4951

Je coupe une durite en silicone de diamétre 6 ou 7mm sur sa longueur en faisant attention de ne pas taverser (je ne coupe "qu'un seul côté").

ARN_4955

Il ne reste qu'à passer le couple dans la fente de la durite et coller à la cyano pour éviter que ça ne "déjante" lorsqu'on passe le réservoir.

ARN_4956

Avant de coffrer l'avant du fuselage, il faut réaliser tout ce qui va nécessiter l'accès aisé à l'intérieur. C'est le cas pour la fixation du moteur.

Il faut 2° d'anticouple et 2° de piqueur. Seulement comme nous avons changé l'incidence du stabilisateur -1.5° il y a donc un angle de 1,5° entre la cloison pare feu et l'axe de vol.

Je réslise une cale (un anneau de 122mm de diamétre extérieur et 723m intérieur) en CTP aviation.

ARN_4971

 

Je la ponce aux angle voulus sur une ponçeuse à bande en ayant pris soin de faire des repère sur la tranche. Voilà le dessous, on voit les couches de du CTP.

ARN_4970

Après calcul, je resterai sur 2.2° d'anticouple et 0.74° de piqueur.

 

ARN_4968

Il faut ensuite calculer le décalage du moteur sur la cloison pare feu afin qu'il sorte au milieu du capot.

ARN_4974

Traçage du décalage.

ARN_4977

Perçage du trou du carburateur à la scie cloche.

ARN_4980

Je colle la cale à l'époxy puis je rempli le trou avec du scotch papier pour retrouver le centre du cercle et repérer les trous de la fixation moteur.

ARN_4982

Je trace le cercle où sont centrés les trous et je retrouve la position des trous. Puis je perce.

ARN_4984

Une fois le scotch retiré, il ne reste plus qu'à positionner le moteur...

ARN_4986

Sauf que j'ai reculé un peu trop la cloison pare-feu et il va falloir que je fasse une cale de 1cm...
J'avais prévu que le plateau porte hélice ne sorte que de 5mm mais en le laissan ainsi il faudra tout charcuter car les échappements de passent pas. Avec une cale de 10mm normalement, je limite des dégâts... et ce sera mieux que le moteur sorte un chouillat de plus.

ARN_4991

Et voilà l'entretoise de 10mm en CTP aviation. Elle sera ajustée sur avec la pose du moteur.

ARN_5039

Au préalable, je fais un gabarit pour repérer l'endroit exact où vont sortir les haubans des mâts.

ARN_5040

Il faut ensuite découper le coffrage, c'est assez délicat.... J'avoue que j'ai bien pesté...
Par essai/erreur on arrive à trouvert la forme. Mais il faut y aller par petite touhe pour éviter de trop découper dans le coffrage.

ARN_5043

Je colle l'intérieur à la colle blanche et les extrémités à la cyano pour éviter les plaquages aléatoires avec du scotch ou les pinces... Là, au moins, le collage est parfait.

ARN_5047

Je rajoute des pinces pour assurer le collage des baguettes au niveau du poste de pilotage.

ARN_5049

Comme le couple qui se situe derrière le pilote n'est pas dans l'alignement des autres couples à l'avant, les coffrages se chevauchent. Je les ai collés l'un sur l'autre en biseau pour améliorer le collage. On voit les couches de bois sur la photo.

ARN_5053

A ce stade, je n'ai pas encore terminé le coffrage avant mais je bloque sur la conception des fixations des haubans d'aile haute (côté fuselage). Je ne veux pas laisser ce qui est d'origine sur le plan car cela me semble trop fragile. Je cherche donc une solution solide et légère.

En attendant je réalise la partie (que j'appelle) centrale avec les faux-couples et les baguettes.

Il faut coller les couples F4 à F8 en ajustant de manière à ce que la baguette du dessus soit parfaitement droite.

ARN_5066

Ensuite on ajuste les baguettes une par une. On fait en sorte que la courbure soit homogène et que les baguettes soient symétriques par rapport à la baguette du dessus.

ARN_5071

ARN_5072

Ensuite on colle les couples latéraux

ARN_5075

ARN_5078

ARN_5079

 Le volume à l'arrière commence à apparaître.

ARN_5083

Avant de poursuivre le collage des baguettes, il faut finir de coffrer l'avant. C'est plus pratique pour ajuster le coffrage.

Le volume appraît davantage encore lorsque l'on colle les baguettes latérales...

ARN_5450

ARN_5451

ARN_5455

Je ne colle pas tout de suite les baguettes du dessous afin d'avoir accès pour mettre en place les commandes de profondeur et de dérive.

ARN_5456

ARN_5458

Il faut que je finisse la partie avant car c'est elle qui déterminera le reste. Ca tombe bien, j'ai résolu mon problème de fixation de haubans.

Je réalise donc le dessous de la partie avant. Je commence par coller le couple F3D en insérant du CTP 8/10 pour laisser du jeu pour retirer l'aile.

ARN_5088

Ensuite on colle le couple F1C.

ARN_5089

ARN_5090Puis les autres couples et les baguettes

ARN_5093

ARN_5123

Mon problème était de concevoir une fixation des haubans d'aile haute solide. A l'origine, cette fixation vient se visser sur le flanc. En cas d'accoup, c'est le flanc qui se casse à coup sûr.
J'ai donc réalisé deux fixations en bois dans lesquelles vient s'emboîter une baguette de bois dur.

ARN_5125

ARN_5127

Les fixations métalliques seront vissées sur cette baguette. Le tout sera démontable pour avoir accès à l'intérieur du fuselage.

ARN_5129

Il faut ensuite fabriquer les karmans. J'ai donc assemblé du balsa 30/10 pour faire une plaque. Celle-ci est ajustée et percée puis elle est collée à l'époxy tout en étant maintenue par la partie centrale de l'aile inférieure.

ARN_5131

Une fois la colle polymérisée, on retire la partie centrale et on retire le balsa pour ne laisser que les karmans. Il faut également ajuster ces karmans en les ponçant pour qu'il épousent la forme du fuselage (on dégrossit, puis on protège les couples avec du scotch papier et on ponce le tout).

ARN_5143

ARN_5154

Il faut ensuite "fermer" la partie avant par une petit coffrage en balsa 30/10.

ARN_5140

ARN_5141

Puis coller et poncer le déflexteur avant. Il est issu d'un bloc de balsa, poncé avec une cale ronde.

ARN_5146

ARN_5151

ARN_5153

Je colle ensuite deux morceaux de pin pour fixer le support des haubans avant.

ARN_5159

ARN_5161

Il faut ensuite concevoir la fixation des haubans à l'avant. Je coupe une baguette qui maintiendra la partie métallique des fixations. L'angle est estimé à 26°, j'ajusterai une fois l'aile haute fixée. Le tout sera démontable et accéssible par une trappe avant.

 ARN_5387

Comme j'utilise une chappe avec un axe de diamétre M3, il faut agrandir les trous à 3mm. Ceux-ci étant près du bord, je les agrandis du côté intérieur à la meule diaman cônique.

ARN_5396

Voilà le résultat :

ARN_5384

Je plie ensuite la fixation métallique à l'angle voulu et je perce la baguette de bois dur. Elle sera vissée par une vis à bois tête CHC sur le pan incliné et par une vis M3 très longue (puisqu'elle traverse la baguette, le rattrapage d'épaisseur en pin et le support de réservoir) sur le côté horizontal.

ARN_5400

Voilà le résultat final pour cette fixation :

ARN_5402

Le coffrage latéral est posé. Il est collé à la colle blanche sur les baguettes et à la cyano sur les bords.

ARN_5406

ARN_5409

Les angles sont poncés ainsi que le petit triangle de raccord car mes coffrages n'étaient pas alignés.

ARN_5410

Raccord à l'arrière. Les deux flancs sont poncés en biseau puis le raccord est collé au-dessus puis poncé.

ARN_5411

Le coffrage vient recouvrir la tranche des karmans.

ARN_5413

Vue de derrière sans flash.

ARN_5418

Le déflecteur est aussi pris entre les coffrages des flancs.

ARN_5431

Petit montage à blanc pour le plaisir des yeux ;)

ARN_5433

ARN_5438

ARN_5440

 

Je vais réaliser une trappe en fibre à l'avant. Elle sera moulée sur le coffrage. C'est pour cela que je referme le coffrage avant.

ARN_5465

Ceux qui suivent mes constructions doivent déjà se dire : "Mais quand va-t-il dégainer son super mastic ultra léger même qu'on peut en mettre une tonne?"
Eh bien ça y est !!!

ARN_5467

Je réalise ensuite la trappe en époxy :
Je protège avec du film alimentaire.

ARN_5483

Puis je stratifie à la résine époxy. Je mets 3 couches de tissu de verre 160g et 2 couches de 25g pour avancer la finition.

ARN_5485

Le surplus de résine est utilisé pour protéger l'intérieur des tunels d'aération.

ARN_5488

ARN_5492

ARN_5496

ARN_5497

ARN_5498

 

ARN_5523

ARN_5527

Les renforts en ctp 20/10 viendont recevoir l'axe de la béquille. Ils reprennent les longerons du dessus et ceux du dessous.

ARN_5500

ARN_5501

Découpe de la béquille dans du pin.

ARN_5503
Je colle un tube en laiton qui recevra l'axe.

ARN_5504

Je ponce ensuite les entretoises qui viendront rattraper l'angle des flancs du fuselage.

ARN_5510

On les distingue ici collées.

ARN_5513

La béquille est poncée

ARN_5515

On distingue l'axe

ARN_5517

ARN_5519
Réalisation des renforts de la barre de maintien des élastiques.

ARN_5521

Une petite vérification : c'est raisonnable...

ARN_5526
La voilà terminée avec la plaque du dessous collée.

ARN_5529

ARN_5531

ARN_5532
Encore un petit montage à blanc pour le plaisir

ARN_5533

ARN_5538

ARN_5542

ARN_5544